Conseil sur Chaises
Carlos Fernández Carbonell

Quelles caractéristiques doit avoir une chaise de bureau?

Partager:

Travailler pendant des heures devant un ordinateur peut avoir des conséquences sur la santé: douleurs de dos, problèmes de vue, gênes dans le cou, les bras et les jambes… Pour cela, il est très important que le siège de bureau soit d’une qualité maximum. Quelles caractéristiques doit avoir un siège de bureau ? Découvrez les qualités qui amélioreront votre posture corporelle et, par la même occasion, votre santé au travail. 

Caractéristiques essentielles pour un siège de bureau

Nous ne pouvons pas prendre à la légère la sélection de notre chaise de bureau car nous allons passer de nombreuses heures dans la journée assis sur elle tout en faisant une activité qui n’est pas toujours relaxante. 

Les douleurs de dos se sont converties en problèmes de santé plus fréquents pour ceux qui travaillent en bureaux et, pour cela, nous devons choisir le meilleur siège de bureau pour nous.

En général, il est recommandé que ce siège soit ergonomique pour qu’il offre une série de prestations que n’ont pas d’autres sièges de bureau. Quelles sont les caractéristiques d’un siège ergonomique ?

  • Assise réglable en hauteur et profondeur.
  • Dossier inclinable.
  • Design adaptable aux formes du corps.
  • Matériaux favorisant la transpiration.

Pour autant, quelles caractéristiques doit avoir un siège ergonomique ? En définitive, il doit s’adapter à la posture corporelle pour offrir une meilleure expérience à l’utilisateur, lui procurant confort et hauteur…

Pour que ce siège de travail soit homologué, il doit atteindre les normes standards qui feront de lui un siège efficace et recommandable pour son usage. Cela signifie que le design du siège doit pouvoir s’adapter aux besoins de chaque utilisateur et réunir une série de conditions qui sont établies selon les critères de la norme UNE-EN 1335.

chaise de travail réglable

Assise réglable en hauteur et profondeur

La première caractéristique essentielle d’une chaise ergonomique est que l’assise doit être réglable en hauteur et profondeur.

Il est impératif que le siège de bureau permette d’adopter non seulement une position adéquate, mais aussi effectuer des changements de posture lorsque cela est nécessaire, afin d’éviter des douleurs de dos a posteriori.

Comment ajuster la hauteur du siège ? Il doit permettre à l’utilisateur de pouvoir mettre les pieds complètement au sol et que la hanche et les genoux se situent à un angle entre 90 et 100 degrés. De plus, le siège ne doit pas être plus haut que la table du bureau.

Quant à la profondeur, l’idéal serait qu’il reste un espace libre d’au moins 3 doigts entre le bord de l’assise et la partie postérieure du genou pour éviter la pression dans les jambes, qui pourrait causer des problèmes de circulation sanguine. Bien évidemment, au plus large sera le fémur, plus profonde devra être le siège dont aura besoin l’utilisateur.

Dossier inclinable

Autre caractéristique essentielle des sièges ergonomiques pour bureaux est le dossier inclinable ? L’utilisateur doit pouvoir régler l’inclinaison de plusieurs parties pour soulager la tension dans le dos lorsque cela est nécessaire.

La posture la plus correcte est celle qui ne nécessite pas d'inclinaison, c'est -à -dire que l’assise est à plat ou avec une inclinaison vers l’avant pour que la position du pelvis soit la plus naturelle possible. Pour éviter les gênes dans la zone lombaire, il est conseillé que le dossier du siège soit à un angle par rapport à l’assise entre 90º-100º. Ainsi il y aura un support suffisant pour la colonne vertébrale. 

Sans oublier, si le siège permet de se balancer, il facilitera à l’utilisateur la décharge des tensions . Pouvoir incliner le siège entre 120º-130º permettra à la personne qui s'assoit de pouvoir s’incliner et s’étirer quand on en a besoin permet de soulager les tensions du dos.

Design adapté au corps

Les sièges ergonomiques doivent aussi avoir un design qui s’adapte aux formes du corps. Cela signifie que, pour maintenir la colonne vertébrale alignée et la zone lombaire protégée, il est préférable que le siège compte sur une légère proéminence lombaire, qui permettra d’avoir un appui stable et de maintenir le dos dans une position naturelle.

Mais tous les sièges ne sont pas égaux et, bien sûr, les entreprises ne peuvent acheter des sièges aux mensurations de chaque employé. Toutefois, un bon siège de bureau ajoutera pour le dossier un accessoire (type coussin) qui permettra de réguler la hauteur et la profondeur de la proéminence lombaire en se basant sur les besoins de chaque utilisateur.

Il est, de plus, recommandé que l’assise ait une dureté moyenne-haute (meilleur qu’un siège mou) et que le bord possède une inclinaison certaine pour éviter la pression dans les jambes et favoriser une bonne circulation sanguine.

Matériaux respirants

Pour finir, il est aussi indispensable qu’un bon siège ergonomique soit fabriqué avec des matériaux perspirants. En général, le plus adéquat est une maille ou un matériel similaire, qui favorise le confort de l’utilisateur.

Si l’employé a chaud ou se met à transpirer  il ne sera pas aussi productif. De plus,cela n’est agréable pour personne que le dos soit au contact de superficies qui ne sont pas respirantes pendant plusieurs heures. Pour autant cet aspect est fondamental au moment de choisir le meilleur siège de bureau. Et il ne doit pas être omis!